Nos préparations aux concours de la Santé

Année après année, les filières médicales, sanitaires ou médico-sociales, quel que soit le métier (médecin, pharmacien, praticien paramédical, travailleur social, etc.), sont de plus en plus courues par les étudiants.

Cependant, toutes ces carrières ne s’ouvrent qu’à une seule condition : réussir un concours exigeant sur le fond mais surtout de plus en plus sélectif, à cause du nombre croissant de candidats. C’est pour cette raison que choisir la bonne classe prépa est un moment décisif qu’il ne faut pas manquer.

Métiers du secteur paramédical

La plupart des écoles de formation du secteur paramédical sont accessibles aux nombreux candidats après un concours post-bac d’un certain niveau. Les différents métiers qu’offrent ces formations consistent principalement à prodiguer des soins aux patients ou des séances de rééducation, à mener des analyses dans des laboratoires médicaux ou à assister les médecins dans leur pratique hospitalière ou en libéral.

Métiers du secteur sanitaire

Selon le parcours que l’on souhaite réaliser dans les filières sanitaires, tous les candidats doivent passer un concours, le baccalauréat n’étant pas toujours obligatoire.

Métiers du secteur social

Les différentes filières du secteur social font appel à des compétences complexes et auxquelles il est indispensable de se former sérieusement. C’est pour cette raison que la plupart des institutions qui forment à ces métiers ont mis en place un concours très exigeant et dont le nombre de candidats augmente.

Les cours de la PACES (médecine, L1 Santé) et ESA (Médecine des Armées)

L’année de PACES est devenue un véritable mythe avec les années. La difficulté du concours, la quantité de connaissances à maîtriser, l’ambiance toute particulière qui règne parmi les étudiants… tous ceux qui passent par cette année (ou qui en font deux) sont bien conscients de ce qui est attendu d’eux avant de se préparer à devenir médecin, pharmacien ou encore sage-femme.

Par ailleurs, il existe une Ecole de Santé des Armées (ESA), dont le concours d’entrée est également très exigeant, et auquel il faut se préparer sérieusement si l’on veut avoir une chance de réussite.