Se préparer aux concours du secteur paramédical

  • prepa ergothérapeute

    Comment se préparer concours d’Ergothérapie ?

    Réussir les épreuves écrites et orales du concours d’ergothérapeute En savoir +

  • prépa concours audioprothésiste

    Comment se préparer au concours d’Audioprothésiste ?

    Réussir les épreuves écrites du concours d’audioprothésiste En savoir +

  • prépa psychomot

    Comment se préparer concours psychomotricien ?

    Réussir les épreuves écrites du concours de psychomotricité En savoir +

  • prépa concours  laborantin

    Comment se préparer au concours Laborantin ?

    Réussir les épreuves écrites du concours de laborantin En savoir +

  • préparer concours orthoptiste

    Comment se préparer au concours d’Orthoptie ?

    Réussir les épreuves écrites et orales du concours d’orthoptiste En savoir +

  • Se préparer concours d'orthophonie

    Comment se préparer au concours d’Orthophoniste ?

    Réussir les épreuves écrites et orales du concours d’orthophoniste En savoir +

  • se préparer aux concours pédicure podologue

    Comment se préparer au concours de pédicure podologue ?

    Réussir les épreuves écrites et orales du concours de pédicure podologue En savoir +

  • prepa concours Kiné

    Comment se préparer au concours de Masseur de Kinésithérapie ?

    Réussir les épreuves écrites du concours Kinésithérapeute En savoir +

  • Dossier de candidature de Manipulateur Radio

    Comment se préparer au concours de Manipulateur Radio ?

    Intégrer la formation de Manipulateur Radio : Sélection par dossier En savoir +

Les métiers du secteur paramédical sont nombreux, mais les formations qui ouvrent vers ces carrières sont de plus en plus sélectives. Que ce soit pour devenir ergothérapeute, kiné, audioprothésiste, orthoptiste, podologue ou laborantin, il faut passer aujourd’hui par des concours ou des processus de sélection très exigeants et auxquels il faut se préparer dans de bonnes conditions. Les différentes écoles de formation ont leur mode de sélection, mais avec une bonne préparation et du travail, les étudiants les plus motivés y arrivent sans rencontrer de difficultés !

Devenir Audioprothésiste (DEA)

Un diplôme d’Etat est requis aujourd’hui pour exercer la profession d’audioprothésiste. Les sept centres de préparation au diplôme (CPDA) qui existent en France sont accessibles après un concours très sélectif. Il est essentiel de bien s’y préparer pour espérer réussir les épreuves d’entrée.

Voir nos préparations annuelles au concours d’entrée des IFA pour les bacheliers S et non S et nos stages intensifs .

Devenir Masseur Kinésithérapeute (DEMK)

Un diplôme d’Etat est aujourd’hui requis pour être kinésithérapeute. Le DEMK, comme on l’appelle, est obtenu après trois années de formation au sein d’un institut. Il est indispensable de se préparer correctement pour espérer réussir le concours d’entrée dans ces instituts.

Voir nos préparations annuelles aux IFMK pour les Bacheliers S ou non S .

Devenir Orthophoniste (CCO)

Aujourd’hui, un certificat de capacité en Orthophonie est nécessaire pour être orthophoniste. Ce diplôme s’obtient en 5 ans après une formation dans un centre spécialisé relié à un UFR d’études médicales. L’entrée dans ce centre se fait après sélection sur concours, raison pour laquelle il est nécessaire d’être bien préparé.

Voir nos préparations annuelles pour les centres d’orthophonie et nos stages intensifs .

Devenir Psychomotricien (DEP)

Cette profession peut s’exercer après l’obtention d’un diplôme d’Etat qui s’obtient après trois années de formation dans un institut spécialisé. Mais il faut passer un concours pour y entrer, et par conséquent se préparer aux épreuves très sélectives qui le composent.

Voir nos préparations annuelles pour les IFP pour les bacheliers S et non S et nos stages intensifs .

Devenir Manipulateur en électroradiologie médicale (DEMEM)

Les manipulateurs en radiologie ont dû, la plupart du temps, préparé un diplôme d’Etat après trois ans de formation dans un Institut. Ces instituts de formation recrutent sur concours, ce qui implique une préparation intensive et efficace si l’on veut avoir des chances de réussir les épreuves.

Voir nos préparations annuelles pour les IFMEM pour les bacheliers S et non S .

Devenir Ergothérapeute (DEE)

Le diplôme d’Etat en ergothérapie est aujourd’hui indispensable si l’on veut se lancer dans cette carrière. Cela passe par trois années d’études dans un Institut de formation (IFE), dont les étudiants sont recrutés sur concours. La sélection à l’entrée est telle que sans une préparation sérieuse, il est impossible de réussir.

Voir nos préparations annuelles pour les IFE pour les bacheliers S et non S et nos stages intensifs

Devenir Pédicure-Podologue (DEPP)

Exercer comme Pédicure podologue implique l’obtention d’un diplôme d’Etat aujourd’hui. Après trois années de formation dans un Institut spécialisé, les étudiants obtiennent le DEPP mais ils doivent passer un concours très sélectif avant d’y entrer. Il faut se préparer sérieusement pour être en mesure de réussir.

Voir nos préparations annuelles pour les IFPP pour les bacheliers S et non S et nos stages intensifs

Devenir orthoptiste (CCOT)

Tous les orthoptistes sont aujourd’hui titulaires du Certificat de Capacité en Orthoptie (CCOT. Ce diplôme est remis aux étudiants des UFR spécialisés après une formation de trois ans, mais la sélection, là aussi, se fait par un concours difficile. Se préparer sérieusement est obligatoire si l’on veut passer avec succès les épreuves du concours.

Voir nos préparations annuelles pour les formations d’Orthoptiste pour les bacheliers S et non S et nos stages intensifs

Devenir technicien d’analyses biomédicales (DETAB)

Les professionnels que l’on appelle couramment « laborantin » doivent décrocher un diplôme d’Etat qui vient conclure trois années d’études dans un institut spécialisé. La voie d’entrée dans ces instituts de formation est un concours qu’il est impossible de réussir sans une préparation solide.

Voir nos préparations annuelles aux IFTAB pour les bacheliers S et non S et nos stages intensifs