Les épreuves du concours et le diplôme de Psychomotricien

Pour devenir Psychomotricien, il est obligatoire aujourd’hui d’être titulaire d’un Diplôme d’Etat de Psychomotricien (DEP), que l’on peut décrocher après trois années d’études dans l’un des centres de formation agréés.

A l’exception de l’IFP de Bordeaux, qui recrute ses étudiants en fonction d’un classement aux épreuves de fin de PACES (ex-PCEM1), les IFP sélectionnent les candidats par concours.

Les conditions pour concourir à l’entrée en IFP

Un arrêté du 23 décembre 1987 a fixé les conditions qui doivent être réunies pour pouvoir se porter candidat à un IFP, à savoir :

  • être âgé de 17 ans au 31 décembre de l’année des épreuves du concours ;
  • être titulaire du baccalauréat ou d’un titre d’équivalence (attestation de réussite à l’examen spécial d’entrée à l’Université, diplôme d’Accès aux Etudes universitaires) ou encore être en Terminale (auquel cas l’admission définitive sera prononcée après obtention du baccalauréat).

Etre candidat aux épreuves de sélection

Le concours d’entrée dans les IFP est très sélectif, mais une bonne préparation permet d’augmenter ses chances de réussite. Par ailleurs, c’est le concours du secteur paramédical le plus ouvert aux bacheliers non scientifiques, qui représentaient près de 30% des admis lors des dernières sessions.

Ainsi, que l’on soit bachelier scientifique ou non, ce qui compte réellement est la préparation que l’on a suivie l’année qui précède le concours. Il est quasiment impossible de réussir les épreuves sans passer par une prépa sérieuse et réputée (4 admis sur 5 passent par une prépa….).

Se préparer aux épreuves d’entrée des IFP

La Prépa Santé a mis en place plusieurs formules de préparation pour donner les moyens à chaque candidat sérieux et motivé de réussir les épreuves d’entrée dans les IFP. Nos offres permettent à chacun d’y trouver son compte et de travailler en fonction de son niveau et de son rythme :

Le programme des épreuves d’entrée en IFP

Les textes officiels du ministère de la Santé prévoient deux épreuves :

  • une épreuve de Biologie, d’une durée de 2 heures, notée sur 20, portant sur le programme de Première et Terminale S
  • une contraction de texte, d’une durée de 2 heures, notée sur 20.

Par ailleurs, chaque IFP a le droit d’organiser une épreuve complémentaire qui peut être soit une série de tests psychotechniques, soit un entretien de motivation, qui donnera une note sur 10.

Le nombre de places ouvertes aux concours psychomotricien

Le ministère de la Santé fixe chaque année le nombre de postes ouverts dans les IFP, avec un partage par région, chaque région française n’étant pas forcément représentée.

Région 2017-2018 2016-2017 2015-2016
Auvergne-Rhône-Alpes 65 60 60
Centre-Val de Loire 25 25 25
Grand-Est 25 25 25
Hauts-de-France 70 70 70
Ile-de-France 390 390 390
La Réunion 25 25 25
Normandie 60 60 60
Nouvelle Aquitaine 69 69 71
Occitanie 50 50 50
Provence-Alpes-Côte d’Azur 140 140 140
Total 919         914 916

Après la réussite au concours psychomotricien : la formation au métier

Les trois années d’études qui se déroulent dans les IFP se partagent entre des enseignements théoriques et pratiques et des stages, ainsi que cela est prévu par un arrêté du 7 avril 1998 du ministère de la Santé (NOR MESP9821350A) :

  • La première année est consacrée à l’étude de plusieurs enseignements théoriques (santé publique, anatomie, physiologie, psychologie, psychiatrie, psychomotricité) et d’un module pratique, avec un stage d’information et d’observation.
  • La deuxième année se compose de cinq enseignements théoriques (anatomie fonctionnelle, pédiatrie, psychologie, psychiatrie, psychomotricité), d’un module théorico-clinique, d’un module pratique et de stages.
  • La troisième et dernière année est organisée en modules théoriques (anatomie fonctionnelle, législation, psychiatrie, psychologie, psychomotricité), avec un module théorico-clinique, un module pratique et des stages.

Des évaluations annuelles permettent de contrôler le niveau de connaissances des étudiants et de les faire passer dans les années supérieures.

Pour obtenir leur DEP, les étudiants des IFP doivent passer une épreuve de mise en situation et soutenir un mémoire. La moyenne de leur troisième année comptera également dans la décision du jury de délivrer ou le Diplôme d’Etat de Psychomotricien.

Si vous êtes intéressé par les concours des IFP et que vous souhaitez vous préparer dans les meilleures conditions, demandez le dossier complet et gratuit de la Prépa Santé !