Le métier de Manipulateur en Electroradiologie

Prépa manipulateur radio

Cette profession, qui prend des noms parfois très différents (manipulateur en radiothérapie, technicien en médecine nucléaire, technicien en électrophysiologie), consiste à réaliser, sous le contrôle d’un médecin radiologue, un ensemble d’opérations d’imagerie médicale ou relevant de la médecine nucléaire. D’un point de vue thérapeutique, ses interventions permettent de dévoiler des informations essentielles sur l’état d’un patient, que ce soit pour une fracture classique ou une chimiothérapie. Il ne participe pas directement à l’établissement du diagnostic, mais il collabore avec le médecin spécialiste pour savoir quels examens devront être menés pour éclaircir la lecture de leurs images radiologiques.

Devenir manipulateur radiologue

L’exercice de ce métier implique l’obtention d’un diplôme de Technicien supérieur en Imagerie Médicale et Radiologie Thérapeutique (DTS IMRT) ou d’un diplôme d’Etat de Manipulateur en Electro-radiologie Médicale (DEMEM). Les instituts de formation qui délivrent ces diplômes au bout de trois années d’études (les IFMEM) sont assez nombreux en France, mais il faut préparer sérieusement son entrée si l’on veut avoir une chance d’être reçu.

Préparer son entrée dans un IFMEM

Un décret de la Ministre de la Santé en date du 9 août 2016 a modifié la procédure de recrutement dans les IFMEM. Dorénavant, les candidats sont sélectionnés sur dossier et à travers la plate-forme APB (Admission Post-Bac).

Cependant, la sélection demeure très sévère entre les candidats, et les résultats des années de Première et de Terminale voie scientifique comptent pour beaucoup. Mais il est possible de suivre une année de remise à niveau après son baccalauréat, pour être certain d’avoir un dossier solide et d’être reçu dans un IFMEM.

Pour cela, la Prépa Santé propose des formules de remise à niveau post-bac pour les étudiants qui souhaitent devenir Manipulateur en Electroradiologie, de plus en plus nombreux chaque année.

Ecoles délivrant le DTS IMRT

La sélection à l’entrée, dans ces écoles présentes sur tout le territoire français, se fait après présentation du dossier scolaire des candidats.

Liste des écoles :

  • Lycée Saint Vincent de Paul, Marseille (13)
  • Lycée Le Castel, Dijon (21)
  • Lycée Jay de Beaufort, Périgueux (24)
  • Lycée Louis Pergaud, Besançon (25)
  • Lycée Montplaisir, Valence (26)
  • École de la Croix Rouge, Brest (29)
  • Lycée d’Alembert, Saint Etienne (42)
  • Lycée Voltaire, Orléans (45)
  • Lycée Mongazon, Angers (49)
  • Lycée Saint Vincent de Paul, Algrange (57)
  • Lycée Valentine Labbé, La Madeleine Les Lille (59)
  • Lycée de l’Escaut, Valenciennes (59)
  • Lycée Guy Mollet, Arras (62)
  • École Maso, Perpignan (66)
  • Lycée Jean Rostand, Strasbourg (67)
  • Lycée La Martinière Duchère, Lyon (69)
  • Lycée Pierre-Gilles de Gennes (ENCPB), Paris (75)
  • Lycée Françoise de Grâce, Le Havre (76)
  • Lycée Gustave Flaubert, Rouen (76)
  • Lycée Notre Dame (LEGTP), Fontenay Le Comte (85)
  • Lycée Suzanne Valadon, Limoges (87)
  • Lycée Antoine de Saint Exupéry,Créteil (94)
  • Lycée Jean Monnet, Franconville (95)
  • Lycée de Bellevue, Fort De France (971)
  • Lycée Caraïbes (Baimbridge), Les Abymes (972)
  • Lycée de Bras Fusil, Saint-Benoît (973)