Le concours et le diplôme d’Etat d’Educateur Spécialisé (DEES)

De nos jours, seuls les détenteurs du diplôme d’Etat d’Educateur spécialisé peuvent exercer cette profession, laquelle est largement féminisée (75% des nouveaux diplômés chaque année.

Pour décrocher ce DEES, il faut passer par un DUT Carrières Sociales option ES ou par une école de formation après un concours d’entrée très sélectif.

La Prépa Santé vous prépare ainsi aux épreuves d’entrée dans ces écoles de formation agréées par le Ministère des Affaires sociales.

Les conditions pour concourir

L’arrêté du 20 juin 2007 a précisé les conditions nécessaires pour se porter candidat au concours d’Educateur spécialisé. Ainsi, il faut au moins remplir l’une des conditions suivantes :

  • être titulaire du baccalauréat (Général, Technologique ou Pro)
  • être titulaire de l’un des titres admis en dispense du baccalauréat pour la poursuite des études dans les universités
  • être titulaire du diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU)
  • être titulaire d’un diplôme au moins de niveau IV
  • être titulaire du diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique ou d’auxiliaire de vie sociale, et avoir exercé cinq ans dans l’emploi correspondant.

Au programme des concours d’éduc.spé.

L’arrêté du 20 juin 2007 définit également le contenu des épreuves d’admissibilité et d’admission du concours d’entrée dans les écoles de formation des Éducateurs spécialisés. Mais les écoles ont une marge de liberté dans la forme que peuvent prendre les différentes épreuves.

Epreuve d’admissibilité « une épreuve écrite d’admissibilité permettant de vérifier les capacités d’analyse, de synthèse et les aptitudes à l’expression écrite du candidat. » Par exemple, pour l’IFRASS de Toulouse, cette épreuve se compose de deux phases :
  • une partie de compréhension de textes visant à évaluer les capacités de lecture, d’analyse et de synthèse
  • une seconde partie visant à vérifier les compétences de raisonnement, de résolution de problème et de rigueur dans la prise en compte des informations.
Epreuve d’admission « une épreuve orale d’admission destinée à apprécier l’aptitude et la motivation du candidat à l’exercice de la profession, compte tenu des publics pris en charge et du contexte de l’intervention ainsi que son adhésion au projet pédagogique de l’établissement. » Les candidats ayant eu une note supérieure ou égale à 10/20 à l’épreuve écrite d’admissibilité peuvent se présenter à l’oral. Pour l’IFRASS de Toulouse, cela consiste en des entretiens individuels ou collectifs, avec un support écrit.

N.B. : Une dispense d’épreuve d’admissibilité est accordée aux candidats titulaires d’un diplôme de niveau III dans le secteur social.

Le niveau de culture générale sur les enjeux sociaux et éducatifs contemporains et d’expression écrite et orale qui est attendu par les jurys de ces concours est très élevé. Sans une préparation sérieuse, il est très difficile de réussir ces épreuves à l’écrit comme à l’oral.

Se préparer aux concours d’entrée des écoles d’Educ.Spé.

Même si les épreuves du concours d’entrée diffèrent entre les écoles de formation d’ES, la Prépa Santé, forte de son expérience et d’une équipe compétente, propose deux types de préparation différentes mais complémentaires :

Après la réussite au concours : la formation au métier d’E.S.

Une formation complète et intensive qui débouche sur un diplôme d’Etat :

L’arrêté du 20 juin 2007 précise l’ensemble des enseignements théoriques (1450h) et pratiques (60 semaines de stages) que les étudiants des écoles d’Educateur spécialisé devront suivre. La formation comprend des domaines de formation (4) rattachés à des domaines de compétences, qui sont évalués tout au long des trois années de scolarité mais également avec un examen final.

Domaine de formation Heures d’enseignement Semaines de stage Nature de l’épreuve d’évaluation
Accompagnement social et éducatif spécialisé (DF1) 450h Un stage long (entre 28 et 36 semaines) et deux stages courts d’au moins 8 semaines Entretien sur les pratiques professionnelles
Conception et conduite de projet éducatif spécialisé (DF2) 500h Présentation et Soutenance d’un Mémoire
Communication professionnelle en travail sociale (DF3) 250h Entretient à partir d’un journal d’étude clinique
Implication dans les dynamiques partenariales, institutionnelles et interinstitutionnelles (DF4) 250h Epreuve écrite sur les dynamiques institutionnelles

Le DEES est délivré à tous les étudiants qui valident l’ensemble des Domaines de certification à la fin des trois années d’études.

N.B. : Des dispenses de formation peuvent être demandés par les étudiants détenteurs d’autres diplômes d’Etat avec deux années de pratique professionnelle (Moniteur éducateur, Assistant de service social, Educateur de jeunes enfants).

Après le diplôme :

En devenant éducateur spécialisé, on peut poursuivre une carrière dans le secteur social en préparant d’autres diplômes d’Etat ouvrant à des postes de cadres (DEIS, CAFDES ou CAFERUIS). Après avoir suivi une formation spécialisée, un ES peut s’orienter vers une carrière de médiateur familial par exemple, ou de conseiller conjugal et familial.

Pour d’autres informations

Si vous souhaitez vous préparer au concours d’Educateurs spécialisé et avoir de meilleures chances de réussite, demandez notre dossier complet et gratuit sur la Prépa Santé et nos formules pour le concours d’ES (prépa annuelle et stages).